HaÏku

L’hiver est venu.
Sur les épouvantails
Les corbeaux sont perchés.

Enomoto Kikaku ( 1661-1707)

 

 

Publicités