Bio et à propos

@Bérangere Lopez Oros

Mail / +33 (0) 6 88 77 08 37

Compositrice électroacoustique et documentariste radio /  Direction artistique – Direction de projets art-science

Arrière-arrière-petite-petite-fille de corsaire normand, Aline Pénitot est née sur un continent. Poursuivie par des études sérieuses, elle s’échappe souvent, en voilier, à travers les océans. Elle commence à se sentir loin quand elle aborde une terre qu’aucun aérodrome ne dessert. Elle est une des rares femmes à avoir traversé le pole nord magnétique à la voile. Elle s’est amarré plusieurs années au studio électroacoustique de Pantin auprès de Christine Groult. Aujourd’hui, elle est compositrice électroacoustique, et autrice-productrice de documentaires pour France Culture et autres radios. Elle a notamment écrit et produit trois LSD/ La série documentaire /France Culture : Oublier Moby Dick, Le Sentiment Océanique, Ce que les animaux doivent à la nuit.

Particulièrement investie dans les relations musique et environnement, elle cherche à déceler la musicalité de sons de la nature. Elle dirige notamment un projets art-sciences-environnement sur les chants de baleines à bosse, avec Olivier Adam, bioacousticien, CNRS la Sorbonne et Paris-Saclay et Fabienne Delfour, éthologue, Ecole Pratique des Hautes Etudes, Diemo Schwarz, chercheur, développeur, Ircam. Peu à peu, elle s’attache à une écriture mixte, parfois avec des musiciens, Florian Gazagne, Jasser Haj Youssef… Elle développe une série de composition pour lieu avec Perrine Villemur, scénographe. Ses compositions et pièces radiophoniques ont été programmées dans de nombreux festivals ainsi que sur France Culture, France Musique, la RTE (radio Irlandaise) la RTBF et à la radio Groenlandaise…

Elle a reçu les bourses du côté des ondes, brouillon d’un rêve de la SCAM, la bourse Pierre Scheaffer de la SCAM, Phonurgia Nova et Dicream du CNC. Elle est lauréate de la diagonale de l’Université Paris-Saclay, du programme prototype de la Fondation Royaumont et de la bourse Initiative d’Excellence de Fact-Université de Bordeaux. Elle a été en résidence au Groupe de Recherche Musicale de Radio France, au Centre National de Création Musical de Reims, à Why Note, programmation musique du centre d’art le Consortium de Dijon, au CCR les Dominicains à Guebwiller, ainsi qu’à la Cité des Arts de Saint Denis de la Réunion… Elle est membre du réseau Fair-Play pour la visibilité des femmes artistes sonores et compositrices.

Son travail a été salué par Le Monde, Télérama, les Inrocks, Philosophie magazine… Elle écrit actuellement un livre sur le Sentiment océanique qui sera publié aux éditions Flammarion.