Litanie, binarités et dépassement

De ces binarités, dépassables ou non :

Gouffre matrice, gouffre en abîme.

Nomadisme en flèche : – nomadisme circulaire.

La Découverte, la Conquête.

Linéarité – circularité.

La filiation – l’étendue.

Centre : – périphéries.

Les différences : les singularités.

Transparence – opacité.

Généralisation – généralités.

(Faulkner, Saint-John Perse)

Classicisme – Baroque.

Modèles – Echos-Monde.

Le Relatif : le Chaos.

La totalité : la Relation.

Comprendre – donner avec.

Le sens (en linéaire), le plein-sens (en circularité).

Esthétique de l’univers : esthétique du Chaos.

Les langues : le langage.

L’écriture : l’oralité.

L’instant, la durée.

L’Histoire – les histoires.

Identité-racine – indentité-relation

Pensée de l’Autre : – Autre de la pensée.

Assimilations – écarts déterminants.

Relié (relayé), Relaté.

Agents de relais – agents de l’éclat.

Lieu commun – lieu-commun.

Violence, déculturation.

Les créolisations, l’errance.

Dans cette litanie, la virgule (,) signale une relation, le tiret (–) une opposition, les deux points ( 🙂 une consécution.

Edouard Glissant – Poétique de la Relation, poétique III

Publicités