Les pacotilleuses

Ces femmes nomades qui désobstruent les rivières.

Projet en cours de réalisation.

Les ports, les îles, les routes maritimes grouillent de figures qui traversent les âges : les pirates, les dockers, les armateurs… Ces figures des grandes mers se transforment, incarnent de nouveaux lieux, de nouveaux usages mais leurs fonctions en marge de la société perdurent. Parmi eux, peu de femmes, si ce ne sont les femmes de port et les pacotilleuses.

Les pacotilleuses ? Vous en avez croisé dans les aéroports. Habillées en boubou, elles ont des gros sacs bourrés d’objets de peu de valeur. Elles passent les barrages au nez des hôtesses de l’air avec 30 kg de trop dans leurs bagages. Femmes des Caraïbes, elles ont la langue dorée qui claque dans les files d’attente. Elles peuvent aussi prendre de multiples formes beaucoup plus modernes. Une chose est sûre : elles ne sont jamais discrètes. Nomades, elles se retrouvent sur les marchés antillais racontant des histoires improbables, sur les bords des rues à Barbes où dans des recoins improbables des aéroports. Elles vont d’île en île pour « colporter le manger comme le préjugé. »
Les Pacotilleuses ont été décrites dans le livre Adèle et la Pacotilleuse de Raphaël Confiant, dans Les 7 misères de Patrick Chamoiseau. Elles reviennent régulièrement dans les écrits d’Édouard Glissant. Pour ce dernier, les pacotilleuses « tissent la Relation », elles représentent un pivot incarné de l’ensemble de ses idées reliées dans le Tout-Monde.

Deux projets radiophoniques découlent de la rencontre de pacotilleuses de la Guadeloupe, de la Martinique, de l’Île de France et des marchandes de l’Île de Gorée.

Les traces tenaces des pacotilleuses – documentaire radiophonique. Produit pour Sur les docks, France Culture. Comment les pacotilleuses aujourd’hui relient « la vie à la vie », relayent et relatent le monde. Comment vivent-elles ? Quelles positions ont-elles vis-à-vis du reste de la société ? Sont-elles toujours organisées en corporation ? Où se trouvent-elles ?

Les tremblements imprévisibles des pacotilleuses – poème électroacoustique. Produit pour Les ateliers de la création, France Culture. Comment les pacotilleuses s’engouffrent dans le Tout Monde au risque de Tremblements imprévisibles. Avec Firmine Richard (Récitante)

Les pacotilleuses ont reçu la bourse brouillon d’un rêve sonore de la SCAM.

Publicités